Mellier de Bevaix en Australie

Image Image

Henri Alphonse MELLIER


Né le 1er décembre 1836 à Bevaix, fils de Henri-François Meiller et de Marie Agathe Sophie née Fardel, ses ancêtres Meiller remontent à Jehannod Meiller, premier du nom trouvé, vers 1500.

Un décret de 1847 a modifié l'orthographe du nom de famille de MEILLER en MELLIER.

Henri-Alphonse a reçu un passeport (n ° 224) pour l'Australie en date du 11 avril 1864 et est arrivé à bord du "Golden Land", pour s'installer à Rutherglen, où il a travaillé comme agriculteur et vigneron.

L'émigration de nombreux vignerons de Neuchâtel en Australie remonte à 1839, lorsque Charles Joseph La Trobe fut nommé surintendant du district de Port Phillip (aujourd'hui l'État de Victoria) en Australie. Son épouse, Sophie de Montmollin, venait d'une famille de la haute société neuchâteloise et cette nouvelle suscita un grand intérêt dans le canton.

De nombreux viticulteurs neuchâtelois se sont ensuite embarqués pour ce pays au bout du monde, afin de planter des vignes dans la région de Geelong, et leur succès a convaincu d'autres de les rejoindre.

Cette industrie naissante connut un grand succès jusqu'à la première infestation de phylloxéra (maladie de la vigne) en 1877.

Image

Rosette Fardel

En 1875, Henri-Alphonse épousa Liliane Rose "Rosette" Fardel, née le 10 juin 1855 à Coghills Creek, VIC, fille de Frédéric Henri - un autre émigrant de Boudry - et de Rose Willener.

En 1878, il acquiert la nationalité australienne (certificat de naturalisation no 249).

Henri-Alphonse décède le 25 septembre 1892 à Rutherglen (VIC).

Sa veuve se remarie l'année suivante avec un autre émigré de Bevaix, Charles Albert Paris.

Rosette décèdera le 28 avril 1923 à Ringwood (VIC).

Henri-Alphonse et Rosette comptent 310 descendants à ce jour (31.12.2018) dont certains avec qui j'ai le plaisir d'échanger régulièrement.