USA - Neuchatel, Kansas

Page principale Neuchatel, KS
Histoire de Neuchatel, KS
Constitution - congrégation protestante
Acte d'achat du terrain pour l'église
Cimetière de Neuchatel, KS
École de Neuchatel
Comté de Nemaha rapport de 1878
Onaga Chamber of Commerce
Onaga Police Dept
Onaga Chapel Oaks Funeral Home
Histoire de Onaga, Kansas (angl)
Histoire & Généalogie de Onaga (angl)
"Old Settler's Tale" - venue des colons
Premiers colons à Neuchatel et environs
Ecoles d'Onaga, Havensville & Wheaton
Pottawatomie Co. Economic Dev. Corp.
Kansas Heritage Center
Kansas State Historical Society

Bonjour et familles alliées
Perrussel et familles alliées
Simon et familles alliées

USA - Athens, Ohio

Page principale Athens
Historical Society and Museum
Genealogy and History Society
Photo de la maison familiale
(construite à l'époque de la
"Junod Milling Company")

img

 

Histoire de Neuchatel, Kansas...

Neuchatel, by Susan Dodds
Geography of Kansas
S. L. Stover
November 24, 1986

Traduction libre par Nicolas Junod - Juillet 2010

NEUCHATEL

(Photo par Nicolas Junod - Juillet 2010 - cliquer pour agrandir)

Neuchâtel se situe dans les collines du nord-est du Kansas. D'épaisses lignes boisées bordent le ruisseau French Creek, alors qu'il contourne le sud et l'ouest de la communauté de Neuchâtel.
La célèbre route "parallel" s'étend le long du côté sud de Neuchatel Township et est encore utilisée par de nombreuses voitures. Cette route (non goudronnée) est maintenant officiellement répertoriée comme étant la No 752 du comté de Pottwatomie et représente la ligne de démarcation entre ce comté et celui du Nemaha.

La région de Neuchatel est un lieu favori des (chasseurs) sportifs car elle regorge de cailles, faisans, cerfs, lynx roux, ratons laveurs, écureuils, colombes et de coyotes.

Cette zone fait partie de la zone glaciaire du Kansas et de nombreux morceaux de roches quartzite rouge, brun-rouge, et violet laissées par les glaciers se trouvent dans les pâturages, les champs et les bois de la communauté de Neuchatel.

Neuchatel Township est constituée principalement de pâturages avec quelques champs de sorgho, de maïs et de soja: la plupart des fermes de cette région sont diversifiées, à la fois dans l'élevage et dans la culture des céréales. Les agriculteurs appliquent une approche de type zones arides, avec une certaine pratique de l'irrigation lorsque le ruisseau French Creek et des étangs artificiels sont disponibles.

Parmis les animaux élevés, notons les bovins, porcs, et quelques moutons. Environ cinquante pour cent des agriculteurs actuels du Township de Neuchatel occupent d'autres emplois non agricoles, afin de survivre dans la situation économique actuelle.

La "ville" de Neuchatel se compose aujourd'hui d'une salle communautaire, d'une école, d'une église (détruite par la foudre en 1994) et d'un cimetière. La communauté est composée de fermes distantes de quelques miles l'une de l'autre, contrastant avec les nombreuses maisons qui composaient la communauté dans les années 1800. Beaucoup de maisons ont été désertées, restées vacantes, rêvant du passé, du temps où Neuchatel était en vie et vivait le rêve américaine de la conquête vers l'ouest.

Neuchatel – 1856

A sa découverte, les prairies de Neuchatel étaient peu couvertes, la croissance de l'herbe clairsemée. L'herbe poussait par touffes isolées. Les vents constants sur la prairie soufflaient le sol, laissant les touffes d'herbe beaucoup plus élevées que le reste du sol.

La carte de Whitman et Searl de l'est du Kansas datant de 1856, montre l'emplacement de plusieurs premières villes et villages historiques, mais aucuns dans la région de Neuchâtel. Cette carte a été la première source exacte utilisée après que le Kansas fut devenu un territoire en 1854.

La carte montre la réserve indienne des Pottawatomie au sud de la région de Neuchatel. La seule communauté au nord-ouest de la région de Neuchatel est Marysville. La carte montre que Marysville avait un bureau de poste à ce moment.

Le nord de la zone de la carte ne recense pas de villes entre Neuchatel et la frontière du Territoire du Nebraska. À l'est la réserve indienne de Kickapoo fixe la zone entre Neuchatel et la région autour de la rivière Missouri à Atchison.

A l'ouest de la zone de Neuchatel en 1854, il y avait plus de prairies qui s'étendaient jusqu'à la Blue river valley, sans aucune ville figurant sur la carte.

Sur la carte Whitman et Searl, Neuchatel n'est pas répertoriée, ni toutes les notes faites au sujet des colons dans ce domaine. Le government a achevé les relevés topographiques de cette zone à l'été 1857.

(Photo par Nicolas Junod - Juillet 2010 - cliquer pour agrandir)

Neuchatel – les colons

Kansas est un nouveau territoire lorsque les premiers colons enregistrés ont commencé à réclamer des terres dans la région de Neuchatel. Ezra et Steve Lot, arrivés de l'État de New York, se sont installés dans la région en 1856.

Charles et Ami (Bach) Bonjour (Charles Adolphe et Ami Eugène Bonjour) sont arrivés dans cette localité en mai 1857, juste après que les arpenteurs du gouvernement aient terminés leurs relevés officiels du territoire.

Les frères Bonjour arrivés aux États-Unis en provenance de Suisse en 1852, se sont d'abord installés dans l'ouest de l'Indiana avant de s'installer près de French Creek dans le nord du Kansas. Ils ont été les premiers de langue française à arriver dans la région de Neuchatel. Ces premiers colons ont alors recruté d'autres colons suisses francophones. Ainsi, en juillet 1857, leur frère Frédéric H. Bonjour (Frédéric Henri Bonjour), sa femme Julia (Julie Adèle Simon) et L. August Zurcher (Louis Auguste Zürcher) ont pris des revendications de terrains dans le Township qui a été appelée Neuchatel.

Fred et Julia Bonjour ont eu le premier enfant blanc né dans la communauté de Neuchatel, le 21 Septembre 1857.

Ami, Charles et Gustave Bonjour ainsi que L. August Zurcher louèrent leurs terres au gouvernement la première année et ont coupé le foin à la faux. L. Auguste Zurcher quitte la région de Neuchatel en 1860 après s'être enrôlé dans la compagnie G, 4e cavalerie du Missouri, pour combattre à la guerre civile. Il retourne à Neuchatel au printemps 1867 après avoir épousé Mme Mary Dodds (dont le mari William a été tué lors de la guerre civile) dans l'Indiana. Ils étaient accompagnés par ses deux fils, Milton et Newton Dodds. (Newton était l'arrière arrière grand père de Susan Dodds, l'auteur de ce rapport).

Beaucoup de colons suisses installés par la suite furent des proches parents des premiers colons de Neuchatel. Certains colons suisses ont immigré directement à partir de cantons suisses (principalement celui de Neuchâtel) et d'autres sont venus à Neuchatel après avoir vécu dans d'autres États des États-Unis.

Cette région a également attiré des colons venus d'autres pays et régions des États-Unis. Henry Labbe et sa famille ont immigré de France vers le Wisconsin en 1856. Avec Auguste Seigneur, ils jalonnent et revendiquent des terres à Neuchatel en 1866.

Une figure populaire dans l'histoire de Neuchatel fut Peter Dockler, un docteur en médecine. Natif de France et avait pratiqué la médecine en Afrique avant de venir aux États-Unis, d'abord dans l'est des États-Unis puis à Neuchatel en 1862.

Un groupe de Belges, qui s'étaient d'abord installés dans le Wisconsin, se sont par la suite installés dans la région de Neuchâtel. D'autres colons sont venus d'autres régions des États-Unis dont l'Ohio, l'Illinois, l'Indiana et la Virginie-Occidentale.

Les habitants de la région de Neuchâtel choisirent cette région pour s'établir en raison de son approvisionnement en eau abondant et un sol fertile. Les fermiers cultivaient le maïs et le blé. Le premier bétail a consisté en l'élevage de vaches, de porcs et de bœufs. Le premier attelage de chevaux a été vu à Neuchatel vers 1860.

Les premiers colons vivaient dans des abris creusés et des caves jusqu'à ce qu'ils pouvaient se construire des maisons à ossature. La colonie a été notée pour l'utilisation de clôtures à l'ancienne. Les marchandises et les fournitures pour la communauté ont été transportées à partir des villes de Leavenworth et d'Atchison. Beaucoup de colons ont été plus tard commerçants qui soit construisaient leur entreprises dans la ville de Neuchatel soit l'exploitaient depuis leur ferme.

Les frères Lot et L. August Zurcher ont été remarqués pour avoir creusé un sillon depuis leurs terres de Neuchatel jusqu'à la colonie de America City (environ neuf miles à l'est) et planter des boutures de peuplier afin que d'autres puissent trouver leur chemin dans cette vaste prairie.

Une autre chose à noter est le fait que Charles Bonjour a acheté le deuxième orgue du territoire en 1877 et sa maison devint un lieu de rassemblement pour les jeunes de la région. Il est également noté dans l'histoire de Neuchatel que les colons on senti le tremblement de terre de 1868.

Neuchatel – la ville

(Photo par Nicolas Junod - Juillet 2010 - cliquer pour agrandir)

Les colons qui sont venus à Neuchatel ne sont pas strictement des agriculteurs. Beaucoup d'entre eux avaient des métiers qui ont été utiles à d'autres dans le développement de la région. Menuiser, ébéniste, et cordonnier ne sont que quelques-unes des professions des personnes qui ont colonisé la région de Neuchatel.

La ville de Neuchatel a été développée par ces personnes de talent.

Voici une description de Neuchatel du 1er mars 1878:

Neuchatel est un petit point commercial sur la ligne sud du comté de Nemaha, le siège d'une importante colonie française, qui ont une belle église, contrôlée par les presbytériens - et les catholiques vont construire une église au nord de Neuchatel cet été. Il ya aussi une école faite de belles pierre.

Les entreprises de la place sont les suivantes:

Tonnelier: Dulac-Baptiste
Denrées générales: F. H. Bonjour & Co
Médecin: Dr A. Henry
Saloon: F. H. Bonjour
Moulin à vapeur: Mill Co. Neuchâtel

(Tiré d'un ancien journal sur des "comptes rendus historiques" du Kansas).

Les colons suisses de Neuchatel ont été occupés à établir une école pour la communauté. En raison d'un manque de fonds, une liste de souscription a été distribuée dans la communauté pour recueillir des fonds pour cette école et un enseignant.

L'école était enseignée dans les maisons jusqu'à ce qu'une maison en bois rond fut construite à l'automne de 1868.

Le site de l'école a été transféré à l'emplacement actuel à Neuchatel en 1871. Cette structure de pierre situé sur le district # 5, intégrait un système scolaire commun pour les comtés de Nemaha et Pottawatomie, jusqu'à ce qu'elle soit fermée durant l'hiver de 1951.

Alfred Bonjour (Alfred Louis Bonjour) a envoyé une demande d'établir un bureau de poste au gouvernement des États-Unis au début de 1864. Le bureau de poste a été créé le 8 août 1864, et à cette époque la ville de Neuchatel a été officiellement nommée en l'honneur du canton suisse d'où les colons avaient émigré.

Un magasin de denrées générales a été construit à Neuchatel en 1867. C'était une structure en bois rond. Ce magasin a brûlé en 1875 et un bâtiment à ossature a été érigé. Les marchandises étaient transportées de Seneca et depuis le terminus du chemin de fer Central entre Corning et Centralia vers le nord. Les marchandises étaient le plus souvent vendues à crédit. Le magasin général fut le lieu de rencontre pour les habitants de la région.

Une église presbytérienne française a été érigée avec une structure en bois en 1870.

Le peuple suisse de la communauté de Neuchatel était connu pour leur ferveur religieuse. Le 13 Décembre 1905, l'église actuelle a été construite. Cette église offrait des services hebdomadaires jusqu'en 1932 et est maintenant rarement utilisée.

Les membres catholiques de la communauté Neuchatel ont construit une église à Coal Creek, une région voisine au nord-est de Neuchâtel.

Un moulin a été construit sur la ferme Julia Bonjour (épouse de Frédéric Henri Bonjour) en 1874 . Il s'agissait d'une structure massive en pierre et actionné par les eaux du French Creek. Le moulin a été construit par des fonds d'agriculteurs et de plusieurs commerçants de Neuchatel.

Voici une description de Neuchatel du 1er Mars 1901

Neuchatel est une agréable petite colonie d'environ 50 âmes, située sur le Parallèl à environ 6 miles au nord de Onaga, entouré par un terrain riche et développé. Elle possède un bon magasin général et un bureau de poste (avec une salle publique au-dessus), un atelier de forgeron (équipé pour le travail du bois et le polissage de charrues), et une grande église. Le village a un service postal en liaison avec le L.K. and W. (chemin de fer) à Onaga, de bonne qualité.

(Tiré du Onaga Republican, 23 avril 1901).

Neuchatel – mort d'une ville

Neuchatel en tant que ville meurt pour quatre raisons principales. Celles-ci ont été l'échec de la meunerie, la fermeture du bureau de poste, la construction du chemin de fer et l'envie de les colons de se déplacer.

Le moulin de Neuchatel, construit en 1874, était une entreprise communautaire et plusieurs familles y ont lourdement investi. Le moulin a échoué en raison d'un manque de blé et une période de pénurie d'eau. Plusieurs agriculteurs ont perdu leurs terres en raison de l'échec de l'entreprise et d'autres y ont perdu leurs économies.

Le 15 mai 1901, l'établissement postal a été fermé à Neuchatel et les résidents de la zone ont commencé à relever leur courrier à Centralia et àOnaga.

Dans la fin des années 1800, les chemins de fer ont commencé à avoir un impact sur l'économie du Kansas. Neuchatel a été manquée par les chemins de fer. Une ligne, le chemin de fer Central, passait au nord de Corning à Centralia et le LK & W passait au sud et à l'ouest de Neuchatel, à travers les villes de Onaga et Duluth. Comme la ville de Onaga s'est particulièrement développée autour du chemin de fer, de nombreuses personnes de Neuchatel et de leurs descendants se sont installé à Onaga.

Il est ironique que l'un des motifs du choix de la région neuchateloise soit aussi une des raisons de la mort de cette ville. L'envie de bouger ou d'aller à l'ouest a été très forte parmi les colons de cette communauté alors que l'économie de Neuchatel a échoué, les gens de la communauté se sont tournés vers de nouveaux domaines relativement non exploités de l'ouest. Ainsi, le Colorado, le Dakota du Sud, l'Oregon et la Californie sont des destinations où se sont retrouvés certains descendants des familles Surdez, Dodds, Bonjour, Labbe et d'autres familles de Neuchatel qui, auparavant, ont appelé la région du nord-est du Kansas et Neuchatel en particulier : leur maison.

Références

  • F.F. Crevecoeur, “Old Settlers Tales”, imprimé dans le Onaga Republican durant l'hiver 1901-1902
  • Mil Penner et Carol Schmidt, Kansas (Inman, K.S. : Sounds of Kansas, 1985)
  • Marjorie Labbe, “Neuchatel History and Heritage”
  • Daniel Fitzgerald, “Ghost Towns of Kansas”, 1976